Nos émotions comme des messagers…

émotions et sophrologie

La joie, la colère, la tristesse et la peur: les émotions peuvent être regroupés en 4 grandes familles de base.

😀Seule la joie semble être une émotion positive, et pourtant les trois autres nous sont indispensables😡😥🥶 : ce sont des messages que nous envoie notre cerveau, nous poussant à agir, à réagir pour nous adapter à la situation présente, autrement dit retrouver notre équilibre.

🌱Si vous cherchez à ignorer, à nier vos émotions, vous passez à coté du message !

📧 Mais que veulent nous dire nos émotions ?
🔷 la joie : réalisation de soi, réussite, partage
🔷 la colère : injustice, touche à nos valeurs, frustration, attaque
🔷 la tristesse : acceptation d’un changement, perte, séparation
🔷 la peur : danger, inconnu

✨Se mettre à l’écoute de nos émotions nous apprend ce qui est important pour nous, et surtout, retenons que nos émotions nous font avant tout nous sentir vivant !

Photo: Roman Odintsov

L’autonomie en sophrologie

Vous rendre autonome : c’est l’objectif de l’accompagnement en sophrologie.
Mon rôle consiste à vous guider dans les techniques et les apprentissages, en fonction de vos besoins et de vos attentes.
🌱De votre côté, en répétant les exercices régulièrement à la maison, vous vous les appropriez :la sophrologie va venir s’inscrire tout naturellement dans votre vie.
C’est la pratique régulière et votre motivation qui vous permettront rapidement de devenir autonome.
✨Et ce principe d’autonomie va se répercuter dans votre quotidien en vous permettant de faire des choix, savoir ce qui est bon pour vous, vivre davantage en équilibre et en harmonie avec vous-même.

Pratiquer la sophrologie en famille

sophrologie en famille

Voici quelques bonnes raisons de pratiquer la sophrologie en famille:
🔸permet d’évacuer les tensions qui circulent dans la famille,
🔸aide à désamorcer les conflits,
🔸invite à exprimer ses besoins individuels, ses émotions,
🔸permet d’oser être qui l’on est, et trouver sa juste place dans la famille,
🔸se rendre compte des valeurs des uns et des autres, et des valeurs communes,
🔸permet de renforcer les liens,
🔸partager des moments de joie en famille.


👨‍👩‍👧‍👦A la maison, vous allez pouvoir réaliser ensemble des techniques simples et accessibles à tous. Vous allez voir que les bénéfices sont immenses !

Photo: Monstera Production

Respiration

techniques de respiration en sophrologie

Dans notre quotidien, sans nous en rendre compte, nous avons tendance à mal respirer.

Souvent, nous adoptons une respiration haute : cette respiration fait travailler  la zone supérieure du thorax au détriment de l’abdomen.
Les poumons ne sont alors pas entièrement sollicités.

En cas d’anxiété, d’angoisse, la respiration thoracique accroit cette sensation désagréable de manquer d’air.

🌱En quoi la sophrologie peut-elle vous aider ?
Grâce à des exercices spécifiques, vous renouez avec une respiration profonde, abdominale, mobilisant entièrement le diaphragme, ce muscle qui sépare les poumons de l’ abdomen.
Cela va notamment vous permettre de :
🔸favoriser l’oxygénation des cellules et du cerveau,
🔸éliminer les toxines,
🔸diminuer le stress et les angoisses,
🔸ressentir un état plus calme et plus serein,
🔸masser naturellement les organes de l’abdomen

image: Kelvin Valerio Jeres

De la rencontre entre techniques occidentales et techniques orientales

Alfonso Caycedo, neuropsychiatre espagnol, a crée la sophrologie dans les années 60 en s’inspirant de techniques occidentales, auxquelles il associera des méthodes orientales inspirées de ses rencontres et voyages :

✨La sophrologie trouve ainsi son inspiration dans des techniques comme l’hypnose, les techniques de relaxation, les méthodes de suggestion mentale positive.

✨De ces voyages et de ses rencontres, A. Caycedo s’inspire de méthodes orientales : le yoga, le bouddhisme tibétain ou encore le zazen japonais.

💫C’est ainsi que vont prendre une place fondamentale le rôle du mouvement, du souffle, de la posture, de la répétition dans lé méthode.

Respirez….Exercice d’observation

Je vous propose un exercice d’observation, ici, maintenant…que vous soyez assis, debout ou allongé:

Posez une main sur votre ventre et l’autre sur votre poitrine.
Respirer naturellement et observer ce qui se passe au niveau de vos mains :
Est-ce plutôt la main qui est sur votre ventre ou celle qui est posée sur votre poitrine qui bouge ?

Vous saurez alors si votre respiration naturelle est plutôt abdominale ou thoracique.

Essayez de faire cet exercice à différents moments de la journée, peut-être dans une position différente.
N’essayez pas de modifier votre respiration naturelle ! Donnez vous le temps d’observer et d’accueillir votre respiration.